2018_2019 – maison gubler, nyon (vd) - rénovation et réaffectation en unité d'accueil pour écoliers et ouverture du jardin au public

maître de l'ouvrage : ville de nyon

 

procédure : concours ouvert, 1er prix

 

collaborateurs : lorenzo marzano, patrick wenger, alex collet

 

 

la «propriété publique»

par la transformation en uape et l’ouverture du parc au public, la maison la combe et le jardin, dont l’atmosphère actuelle relève de la propriété privée, prennent un caractère de «propriété publique», tout en préservant leur intimité par la conservation du mur d’enceinte existant.

 

la maison familiale

d’une maison familiale, la maison gubler devient un lieu de vie pour une centaine d’enfants. une nouvelle organisation spatiale y est développée pour dégager les espaces nécessaires à l’accueil et à la circulation de ce petit monde, en prenant soin de préserver les espaces et les éléments constructifs témoins des qualités patrimoniales originelles de l’édifice. cette valorisation passe par la suppression de l’extension la plus récente, qui ne présente aucune fusion constructive ni typologique avec le volume initial, et par la remise en lumière des arcades existantes, qui laissent présumer une ouverture passée généreuse du rez-inférieur côté ouest.

 

lors de la phase de concours, la maison gubler ne parvenait pas à intégrer à elle seule l’entier du programme de l’uape. le programme a donc été redimensionné, tout en garantissant les 96 places pour écoliers et l’ouverture du parc au public mais également pour entrer dans la cible financière du maître de l’ouvrage. le surplus de surface demandé lors du concours par rapport aux directives cantonales concernait principalement les surfaces administratives. en collaboration avec l’oaje, le sasej et le maître de l’ouvrage, ces surfaces ont été réduites sans diminuer celles destinées aux enfants et en respectant les normes en vigueur. la construction du pavillon, prévue lors du concours, a été compensée par la transformation de l’ancienne dépendance de la maison en surface couverte à disposition des futurs utilisateurs.

 

le thème du meuble-service a été développé de manière plus précise tout au long de la phase d’étude. il accueille les sanitaires indispensables au fonctionnement de l’uape et contribue à la création de différents petits lieux : coin travail, espace pour se brosser les dents, vestiaires et dépôts. la typologie de la maison familiale reste ainsi conservée : les nouveaux services sont concentrés dans un noyau, ce qui permet de maintenir les revêtements existants dans les espaces majeurs, en particulier au rez supérieur, étage le mieux conservé. la maison garde ainsi son caractère.

 

compte tenu du nombre d’enfants dans la maison, un nouvel escalier droit à deux volées remplacera l’escalier tournant dans la tourelle. un ascenseur ayant une faible tête de gaine parvient également à s’intégrer au volume de la toiture existante.

 

les façades de la maison ne subiront pas de changement majeur. un nouveau crépi isolant remplacera l’actuelle couche de crépi gris. les qualités et détails des encadrements en pierre seront ainsi maintenus. l’épaisseur de la toiture, avec la nouvelle isolation, augmentera légèrement la volumétrie de la maison. les fenêtres existantes seront maintenues, en préservant leurs cadres et croisillons. les verres seront toutefois modifiés pour améliorer leurs propriétés thermiques.